la podologie du sport



     Un patient sportif répond à des critères différents des autres patients et chaque sport possède ses propres caractéristiques. En effet on traitera de différentes façon un coureur à pied, un footballeur, un danseur ou encore un golfeur.


     Dès l'interrogatoire la prise en charge du sujet varie selon son âge, son poids, sa taille et son sexe. la recherche de son historique sportif comme par exemple le nombre de sports pratiqués, depuis combien de temps, l'intensité la fréquence, le type de terrain, etc... aide à analyser le sujet et permet mieux comprendre ses objectifs.

     Il faut évidemment s'intéresser au geste sportif en lui même, principal facteur favorisant de la pathologie. Par sa force et sa répétition il peut créer des traumatismes ou microtraumatismes sur le pied et l'ensemble de l'appareil locomoteur que ce soit pour un sportif débutant, amateur ou professionnel.

     

     Quand à la correction envisagée, il faut prendre ne compte tous les autres facteurs mis en cause :


  1. Le type de terrain : bitume, gazon, terre battue, parquet, béton..
  2. La chaussure : celle-ci change selon le sport, la marque, le modèle, avec ou sans correction, amortissement, pointure adaptée, durée de vie, trail, course, minimaliste..
  3. Le morphotype du patient : attitude en varus, valgus, venu valgum structurel ou fonctionnel, venu valgum structurel ou fonctionnel, antétorsion fémoral exagérée, antéversion, rétroversion, antépulsion, rétropulsion, etc.