Examen Clinique

     

     La mise en place d'un traitement orthétique nécessite un examen rigoureux et précis de l'appareil locomoteur dans sa globalité. S'il semble évident que la locomotion est assurée par les pieds et l'arc inférieur, il ne faut pas oublier que l'ensemble du rachis, la ceinture scapulaire, les bras, et le système visuel y participent. Des dysfonctions sus-jacentes peuvent donc influer sur la fonction même de cet arc inférieur.

 

 

     Ainsi, il faut garder à l'esprit que des perturbations de l'entrée visuelle, du système vestibulaire, de la proprioception du cou et du rachis, voire de l'appareil manducateur, peuvent avoir un retentissement important sur la marche et la station debout.

     Le pied, interface avec le sol, vecteur de la sensibilité plantaire et de la proprioception podale, est un outil formidable et indispensable dans la gestion de la stabilité lors du mouvement. Il est intrinsèquement lié au membre inférieur et au bassin qui sert de base au rachis, par le squelette, le jeu articulaire et musculaire. Il véhicule et transmet aussi des informations sensorielles jusqu'aux centres nerveux.

 

 

     Toute perturbation d'un de ces systèmes a un retentissement global sur la dynamique et nécessite des adaptations.